Pour votre information, ce site utilise des cookies de mesure d'audience.

Vous pouvez modifier les paramètres de votre navigateur ou continuer sur le site. En savoir plus

J'ai compris

Actualités du libre

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

C'est un nouvel exemple en faveur du logiciel libre et souverain. La ville de Megève en Haute-Savoie (20 postes de travail, 40 serveurs virtuels, 60 switchs reliés à la fibre et quelques 300 agents municipaux) vient de choisir un prestataire français et open source pour le partage de ses fichiers, notamment pour répondre aux besoins des services communication et urbanisme.

A l'origine, la ville cherche un nouvel outil pour partager ses fichiers volumineux, et installe pour cela un serveur FTP open source. La solution n'étant pas tout à fait adaptée aux besoins, la DSI recherche une solution pérenne de type "box", permettant de conserver une gestion en interne. Pas question, donc, de confier les données de la ville aux géants américains du marché tels que Dropbox, OneDrive ou Google Drive.

C'est donc le français Pydio qui a convaincu la DSI, avec une box aux couleurs de la ville. Comme toujours, le processus de déploiement auprès des utilisateurs a rencontré quelques réticences en interne, qui ont demandé patience et persuasion. Aujourd'hui les services concernés sont ravis de la solution mise en place. Côté urbanisme, où les dossiers transférés par les cabinets d'études atteignent souvent les 40 Go, « aucune limitation de taille de fichiers n’a été constatée ».

Un retour d'expérience enrichissant qui rappelle que le logiciel libre est une alternative sérieuse face aux sirènes des outils propriétaires, souvent plus connus.

 

Lire l'article : La ville de Megève partage ses fichiers avec un outil open source français sur lemagIT.fr

L'agenda

Tout au long de l'année, l'ADULLACT organise des rencontres, conférences et animations autour du libre. 

30
Nov
A distance

S'engager