Pour votre information, ce site utilise des cookies de mesure d'audience.

Vous pouvez modifier les paramètres de votre navigateur ou continuer sur le site. En savoir plus

J'ai compris

Actualités du libre

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

La ville de Munich annonce avoir terminé sa migration vers Linux, indique PC INpact.com. Le projet date de 28 mai 2003, quand la municipalité a décidé de passer 14 800 postes de travail, sur un total de 15 500, sur le système d'exploitation open source.

 

Cette opération qui dévrait prendre fin en 2008 et finalement duré 5 années de plus. L'article rappelle qu'une nouvelle distribution sur mesure a dû être réalisée, et surtout, la migration n'a réellement débuté qu'en 2006 après de nombreux tests internes. Deux ans plus tard seulement 1200 PC avaient migré. Une accélération a toutefois été remarquée à partir de 2010, avec plus de 3000 machines cette année-là, puis 9000 un an plus tard, plus de 12 000 en 2012 et les PC restants cette année.

Troisième ville allemande en population après Berlin et Hambourg, Munich estime même avoir franchi avec le projet LiMux « une étape logique vers une plus grande ouverture et indépendance vis-à-vis des éditeurs de logiciels propriétaires ».

Toujours selon PC INpact.com, l'année dernière la ville déclarait qu'elle aurait dû dépenser 34 millions d'euros si elle était restée chez Microsoft ces dernières années. Or la migration vers le libre lui a coûté un peu moins de 23 millions d'euros. Une économie de 11 millions d'euros a donc été réalisée d'après ses calculs. Selon la presse allemande, l'objectif premier n'était toutefois pas financier, mais bien de s'affranchir du propriétaire.

Voir en ligneMunich enfin libre

L'agenda

Tout au long de l'année, l'ADULLACT organise des rencontres, conférences et animations autour du libre. 

07
Sep
Région parisienne

22
Sep
Montpellier
-
Montpellier

05
Oct
Région parisienne

S'engager