Pour votre information, ce site utilise des cookies de mesure d'audience.

Vous pouvez modifier les paramètres de votre navigateur ou continuer sur le site. En savoir plus

J'ai compris

Actualités du libre

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Depuis le 2 février 2015, les instructeurs du service Urbanisme de la Ville de Marseille utilisent leur nouveau logiciel OpenADS. Ce démarrage est la concrétisation du projet de réinformatisation de la gestion des ADS (Autorisations Droit du Sol) engagé en 2011 par la DINSI (Direction de l'Innovation Numérique et des Systèmes d'Information) de la Ville de Marseille et la DGUAH (Délégation Générale de l'Urbanisme, de l'Aménagement et de l'Habitat).

 

Pourquoi avoir changé ?

Deux raisons majeures ont déclenché la mise en oeuvre du projet :

  • D'une part un besoin d'évolution de l'outil précédent sur des problématiques techniques et fonctionnelles ;
  • D'autre part la nécessité de remettre l'outil en concurrence.

Le choix d'un logiciel Libre

Suite à l'appel d'offres lancé, la Ville de Marseille a fait le choix proposé par la société ATREAL d'un projet de développement spécifique autour du progiciel Openfoncier ; ce progiciel est un logiciel libre déposé dans la forge de l'ADULLACT et initié au départ par la Ville d'Arles. Depuis, Openfoncier a été rebaptisé en OpenADS pour la Ville de Marseille. Par ce choix, il était possible :

  • d'apporter toutes les fonctionnalités des autres outils,
  • de garder une capacité de prise en compte de nouveaux besoins afin d'anticiper , en dehors des inévitables évolutions réglementaires, toujours plus de facilité pour les démarches des usagers et une meilleure organisation des services municipaux,
  • de contribuer à la création d'un outil mutualisé destiné à l'ensemble des collectivités volontaires,
  • de garder une nécessaire indépendance vis-à-vis du prestataire.

Ce choix "libre" est aussi motivé par la stratégie "libre" de la DINSI de la Ville de Marseille depuis quelques années ; ainsi des projets de GED pour lequel Alfresco a été choisi ou encore Themis (logiciel libre EPM de gestion des marchés conçu par la Ville de Paris).

Le périmètre du projet

OpenADS permet l'instruction de toutes les autorisations d'urbanisme et propose une connexion extranet aux services consultés. Des interfaces relient OpenADS au SIG (Système d'Information Géographique) ainsi qu'à la GED (Gestion Electronique des Documents, outil Alfresco) mutualisée de la VDM. La solution est interopérable et compatible avec de nombreux SIG. Des liens sont également développés avec OpenARIA, projet en cours de développement qui gérera la Sécurité et l'accessibilité (Commissions, Autorisations) des Établissements Recevant du Public (ERP).

Bilan d'activité

Le passage de l'ancien système vers le nouveau s'est fait sans heurt.

Dès à présent, plus de 10 000 nouveaux dossiers ont été créés. OpenADS s'est répandu et d'autres collectivités l'ont dès à présent choisi comme Megalis Bretagne ou le Puy-en-Velay.

L'agenda

Tout au long de l'année, l'ADULLACT organise des rencontres, conférences et animations autour du libre. 

S'engager